Outils pour utilisateurs

Outils du site


braveo:docinstallsrvopenvpn

Openvpn

Pré-requis

Une Debian toute fraiche.

À l'attaque

Bon comme d'habitude deux ou trois doc

coagul openvpn

moroblog

cihan.me en anglais

Nous avons repris le tutoriel coagul openvpn et adapté a notre plateforme

Nous installons openvpn

aptitude install openvpn

Ensuite nous créons des certificats Ces certificats vont servir pour identifier le client et le serveur

cp -R /usr/share/doc/openvpn/examples/easy-rsa/ /etc/openvpn/
Si /usr/share/doc/openvpn/examples/easy-rsa/ n'existe pas regardez dans /usr/share/easy-rsa/. Si toujours rien vérifiez que easy-rsa est installé.

nous placons dans ce nouveau repertoir

cd /etc/openvpn/easy-rsa/2.0

Nous renseignons le fichiers vars

vi vars

En lui mettant a la fin

export KEY_COUNTRY="FR"
export KEY_PROVINCE="BRETAGNE"
export KEY_CITY="BREST"
export KEY_ORG="maison du libre"
export KEY_EMAIL="contact@mdl29.net"

nous pouvons exécuter ce fichier

. ./vars
la commande ci dessous videra entièrement toutes les clés. Vous pouvez enlever les clés que dans le cas d'une installation neuve ou si vous voulez tout effacer.

Nous donnons un petit coup de balai :

./clean-all

Création de l'autorité de certification

Le script suivant permet de créer dans « keys » le certificat principal du serveur « ca.crt » et la clé correspondante « ca.key » :

./build-ca

et renseigner les champs demandé comme cela

Country Name (2 letter code) [FR]:
State or Province Name (full name) [BRETAGNE]:
Locality Name (eg, city) [BREST]:
Organization Name (eg, company) [maison du libre]:
Organizational Unit Name (eg, section) []:
Common Name (eg, your name or your server's hostname) [maison du libre CA]:maison du libre CA
Email Address [contact@mdl29.net]:

Création du certificat Serveur(openvpn c'est son petit nom)

Le script suivant permet de créer dans « keys » le certificat « openvpn.crt » et la clé « openvpn.key » pour le serveur VPN nommé par exemple «openvpn » :

./build-key-server openvpn

que vous renseignez comme cela

countryName           :PRINTABLE:'FR'
stateOrProvinceName   :PRINTABLE:'BRETAGNE'
localityName          :PRINTABLE:'BREST'
organizationName      :PRINTABLE:'maison du libre'
commonName            :PRINTABLE:'openvpn'
emailAddress          :IA5STRING:'contact@mdl29.net'

Création des certificats clients openvpn

Le script suivant permet de créer dans ./keys le certificat jean.dugenoux.crt et la clé « jean.dugenoux.key » pour le client VPN nommé par exemple jean.dugenoux :

cd /etc/openvpn/easy-rsa/2.0
. ./vars
./build-key jean.dugenoux

et le renseigner comme cela

Country Name (2 letter code) [FR]:
State or Province Name (full name) [BRETAGNE]:
Locality Name (eg, city) [BREST]:
Organization Name (eg, company) [maison du libre]:
Organizational Unit Name (eg, section) []:
Common Name (eg, your name or your server's hostname) [jean.dugenoux]:
Email Address [contact@mdl29.net]:'jean.dugenoux@mdl29.net'
Veillez bien à écrire l'adresse mail entre simple cote '. Le caractère '@' peut gêner la certification des clés.

Création du paramètre Diffie Hellman

Le script suivant permet de créer dans « keys » le fichier « dh1024.pem » :

./build-dh

Résumé des certificats et clés créés précédemment dans « keys »

Emplacement du fichier Type Nom Secret
Serveur de certification (CA) OpenSSL Certificat ca.crt Non
Serveur de certification (CA) OpenSSL Clé ca.key Oui
Serveur OpenVPN Certificat openvpn.crt Non
Serveur OpenVPN Clé openvpn.key Oui
paramètre Diffie Hellman dh1024.pem Non
jean.dugenoux Certificat jean.dugenoux.crt Non
jean.dugenoux Clé jean.dugenoux.key Oui

Mise en place des certificats et des clés

concernant le serveur OpenVPN, le plus simple est de copier les 4 fichiers dans le dossier « /etc/openvpn » :

cp ./keys/ca.crt /etc/openvpn/
cp ./keys/openvpn.crt /etc/openvpn/
cp ./keys/openvpn.key /etc/openvpn/
cp ./keys/dh1024.pem /etc/openvpn/

Création d’un utilisateur avec des droits limités pour OpenVPN

Pour limiter les risques d’attaques sur OpenVPN, il est important que le processus d’OpenVPN fonctionne sur un utilisateur n’ayant aucun droit sur le système.

Souvent, l’utilisateur « nobody » est utilisé par défaut, mais il est encore plus sécurisant de faire tourner chaque processus avec un utilisateur différent. Donc, pour le processus OpenVPN, nous allons créer l’utilisateur « openvpn » :

groupadd openvpn
useradd -d /dev/null -g openvpn -s /bin/false openvpn

Configuration du Serveur OpenVPN

Nous pouvons configurer sur deux protocoles en tcp, et en udp. Les performances réseaux sont très largement meilleurs en UDP. Toutefois dans les entreprises, il y a souvent un firewall et un proxy pour se connecter sur internet. et donc les trames udp ne passent pas. C'est la ou la connexion tcp sur le port 443 est intéressante car elle bluffe ces éléments de sécurités. Ce n'est pas la panacée car dans les logs de ces équipements nous voyons très clairement que vous connectez en 443 sur l'ip du serveur vpn. mais ça permet de passer

Openvp En UDP

Par défaut OpenVPN est fourni avec plusieurs fichiers d’exemples enregistrés dans le dossier :

/usr/share/doc/openvpn/examples/sample-config-files/

Pour configurer le serveur, je suis parti du fichier d’exemple « server.conf.gz », qu’il faut donc décompresser et mettre en place dans « /etc/openvpn » :

cd /usr/share/doc/openvpn/examples/sample-config-files/
gunzip server.conf.gz
cp server.conf /etc/openvpn/serveur-udp.conf

Il suffit ensuite d’adapter ce fichier en fonction de nos besoins.

;Port en écoute utilisé pour la connexion VPN
port 1194

;Protocole utilisé (Le protocole udp est plus performant que le tcp)
proto udp

;Type d'interface réseau virtuelle créée
dev tun

;Nom des fichiers servant à l'authentification des clients via OpenSSL
ca ca.crt
cert openvpn.crt
key openvpn.key  
dh dh1024.pem

;Adresse du réseau virtuel (Le serveur aura l'adresse 10.8.0.1)
server 10.8.3.0 255.255.255.0

;Cette ligne ajoute sur le client la route du réseau du serveur
push "route 192.168.0.0 255.255.255.0"

;Ces lignes indiquent aux clients l'adresse des serveur DNS et WINS
push "dhcp-option DNS 192.168.0.2"
push "dhcp-option DOMAIN MonDomaine.com"
push "dhcp-option WINS 192.168.0.3"

# Cette ligne permet aux clients de voire les autres clients
;client-to-client

keepalive 10 120

;Cette ligne active la compression
comp-lzo

;Ces lignes indiquent un user et un group particulier pour le processus
user openvpn
group openvpn

;Ces lignes permettent de rendre persistante la connexion
persist-key
persist-tun

status openvpn-status.log



# Fix MTU problems 
mssfix 1300

;Cette ligne permet d'indiquer le niveau de log souhaité (de 1 à 9)
verb 1
# ces lignes definiseent les fichiers le log
status /var/log/openvpn-udp-status.log 
log-append /var/log/openvpn-udp.log 
ATTENTION, si les journaux sont écrits dans un fichier dédié comme c’est le cas dans la configuration ci-dessus, il faut absolument mettre en place une rotation des ces journaux. Dans le cas contraire, OpenVPN tombe lorsque le fichier atteint 2Go.

Pour cela, il suffit de créer le fichier /etc/logrotate.d/openvpn

vi /etc/logrotate.d/openvpn 

et d’y ajouter les directives suivantes :

/var/log/openvpn.log { 
  rotate 4 
  daily 
  copytruncate 
  compress 
  missingok 
  notifempty 
}

Openvp En TCP IP

Par défaut OpenVPN est fourni avec plusieurs fichiers d’exemples enregistrés dans le dossier :

/usr/share/doc/openvpn/examples/sample-config-files/

Pour configurer le serveur, je suis parti du fichier d’exemple « server.conf.gz », qu’il faut donc décompresser et mettre en place dans « /etc/openvpn » :

cd /usr/share/doc/openvpn/examples/sample-config-files/
gunzip server.conf.gz
cp server.conf /etc/openvpn/serveur-tcp.conf

Il suffit ensuite d’adapter ce fichier en fonction de nos besoins.

;Port en écoute utilisé pour la connexion VPN
port 443

;Protocole utilisé (Le protocole udp est plus performant que le tcp)
proto tcp

;Type d'interface réseau virtuelle créée
dev tun

;Nom des fichiers servant à l'authentification des clients via OpenSSL
ca ca.crt
cert openvpn.crt
key openvpn.key  
dh dh1024.pem

;Adresse du réseau virtuel (Le serveur aura l'adresse 10.8.0.1)
server 10.8.4.0 255.255.255.0

;Cette ligne ajoute sur le client la route du réseau du serveur
push "route 192.168.0.0 255.255.255.0"

;Ces lignes indiquent aux clients l'adresse des serveur DNS et WINS
push "dhcp-option DNS 192.168.0.2"
push "dhcp-option DOMAIN MonDomaine.com"
push "dhcp-option WINS 192.168.0.3"

# Cette ligne permet aux clients de voire les autres clients
;client-to-client

keepalive 10 120

;Cette ligne active la compression
comp-lzo

;Ces lignes indiquent un user et un group particulier pour le processus
user openvpn
group openvpn

;Ces lignes permettent de rendre persistante la connexion
persist-key
persist-tun

status openvpn-status.log



# Fix MTU problems 
mssfix 1300

;Cette ligne permet d'indiquer le niveau de log souhaité (de 1 à 9)
verb 1
# ces lignes definiseent les fichiers le log
status /var/log/openvpn-tcp-status.log 
log-append /var/log/openvpn-tcp.log 
ATTENTION, si les journaux sont écrits dans un fichier dédié comme c’est le cas dans la configuration ci-dessus, il faut absolument mettre en place une rotation des ces journaux. Dans le cas contraire, OpenVPN tombe lorsque le fichier atteint 2Go.

Pour cela, il suffit de créer le fichier /etc/logrotate.d/openvpn

vi /etc/logrotate.d/openvpn 

et d’y ajouter les directives suivantes :

/var/log/openvpn.log { 
  rotate 4 
  daily 
  copytruncate 
  compress 
  missingok 
  notifempty 
}

Démarrage du serveur OpenVPN

La commande suivante permet de démarrer ou redémarrer le serveur :

/etc/init.d/openvpn restart

Ne pas hésiter à regarder dans les logs que tout c’est bien passé :

tail -100 /var/log/syslog

Bien vérifier également que le processus tourne sous l’utilisateur « openvpn »

ps aux | grep openvpn

Pour finir, si tout c’est bien passé l’interface « tun0 » doit apparaître dans la configuration du réseau :

ifconfig

tun0      Lien encap:UNSPEC  HWaddr 00-00-00-00-00-00-00-00-00-00-00-00-00-00-00-00
       inet adr:10.8.3.1  P-t-P:10.8.3.2  Masque:255.255.255.255
       UP POINTOPOINT RUNNING NOARP MULTICAST  MTU:1500  Metric:1
       RX packets:0 errors:0 dropped:0 overruns:0 frame:0
       TX packets:0 errors:0 dropped:0 overruns:0 carrier:0
       collisions:0 lg file transmission:100
       RX bytes:0 (0.0 b)  TX bytes:0 (0.0 b)

Et il doit être possible de la pinguer :

ping 10.8.3.1

Partage de connexion

Par défaut, les connexion vpn n'ont pas accès au réseau local du serveur . Pour simplifier la conf, nous allons natter tout ce qui vient du vpn.

creation du script du demarrage vi /etc/init.d/networkVPN

et nous lui mettons …

#! /bin/sh
### BEGIN INIT INFO
# Provides:          rc.local
# Required-Start:    $remote_fs
# Required-Stop:
# Default-Start:     2 3 4 5
# Default-Stop:
# Short-Description: lance le partage de connexion reseau
### END INIT INFO
 

PATH=/sbin:/usr/sbin:/bin:/usr/bin 

. /lib/init/vars.sh
. /lib/lsb/init-functions
case "$1" in 
  start)
      echo 1 > /proc/sys/net/ipv4/ip_forward
      iptables -F
      iptables -t nat -F
      iptables -t mangle -F
      iptables -t nat -A POSTROUTING -o eth0 -j MASQUERADE
      ;;

  restart|reload|force-reload)
      echo "Error: argument '$1' not supported" >&2
      exit 3
      ;;

  stop)
      echo 0 > /proc/sys/net/ipv4/ip_forward
      iptables -F
      iptables -t nat -F
      iptables -t mangle -F
      ;;
  *)
      echo "Usage: $0 start|stop" >&2
      exit 3
      ;;
esac

Configuration du client

en udp

sur le client

aptitude install openvpn

puis

vi /etc/openvpn/client.conf

et on lui met

client
dev tun
proto udp 

remote ip_qui_va_bien 1194 

resolv-retry infinite
nobind 

persist-key
persist-tun

ca ca.crt
cert jean.dugenoux.crt
key jean.dugenoux.key

comp-lzo

verb 1

il ne reste plus qu'a copier les cle ca.crt et le jean.dugenoux* dans le repertoire /etc/openvpn

en tcp sans proxy

Au cas où le firewall de votre réseau ne laisse pas passer l'udp.

sur le client

aptitude install openvpn

puis

vi /etc/openvpn/client.conf

et on lui met

client
dev tun
proto tcp 

remote 91.217.154.233 443

resolv-retry infinite
nobind 

persist-key
persist-tun

ca ca.crt
cert jean.dugenoux.crt
key jean.dugenoux.key

comp-lzo

verb 1

il ne reste plus qu'a copier les cle ca.crt et le jean.dugenoux* dans le repertoire /etc/openvpn

En tcp avec proxy sans authentification

Au cas où il existe un proxy sur votre réseau . et que le firewall ne laisse pas passer l'udp.

meme chose que pour tcp sans proxy, il suffit de rajouter à la fin du fichier client.conf

http-proxy-retry
http-proxy 172.29.11.211 8080 
http-proxy-option AGENT Mozilla/5.0+(Windows+NT+5.0;+fr-FR;+rv:1.7.6)+gecko  /20050226+Firefox/1.0.1

En tcp avec proxy avec authentification

http-proxy-retry
http-proxy 172.29.11.211 8080 mypass basic 
http-proxy-option AGENT Mozilla/5.0+(Windows+NT+5.0;+fr-FR;+rv:1.7.6)+gecko  /20050226+Firefox/1.0.1

et il faut creer le fichier mypass dans /etc/openvpn/

vi /etc/openvpn/mypass

et lui mettre dedans

login
password
braveo/docinstallsrvopenvpn.txt · Dernière modification: 2016/07/19 15:36 (modification externe)